Vols annulés, retardés ou surbooking : réclamez votre argent !

par

Indemnisations de vols, comment ça marche ?

La période de l’été connaît généralement un pic au niveau des réservations de vols et fréquentation des aéroports. Les compagnies aériennes n’arrivent malheureusement pas toujours à bien gérer ce flux de voyageurs… Il en résulte de nombreux cas de retards de vol, voire d’annulation, ou bien encore des cas de surbooking.

Bonne nouvelle : si vous avez été victime d’un de ces 3 désagréments l’été dernier, ou même durant les 5 années passées, vous pouvez réclamer un dédommagement. Vous pourrez récupérer entre 250€ et 600€ par passager ! Il suffit juste de faire valoir vos droits et de réclamer votre indemnisation.

On vous explique tout sur comment vous y prendre ! Suivez le guide :

Dans quels cas avez-vous droit à une indemnisation de vol ?

Avant de réclamer une indemnisation, vérifiez que votre cas particulier est concerné par la réglementation européenne (CE) 2004/261.

Voici les conditions qui vous donnent droit à une indemnisation :

Votre vol s’est effectué au départ d’un pays membre de l’Union Européenne, indépendamment de la compagnie aérienne. Exemples : Barcelone -> Casablanca avec la RAM

Votre vol s’est effectué à destination d’un pays membre de l’Union Européenne ET le siège de la compagnie aérienne se trouve en Europe. Exemple : Casa -> Paris avec Air France (un Casa -> Paris avec la RAM n’est pas éligible car la compagnie n’est pas européenne)

Votre réservation de vol était bien confirmée et vous vous êtes présentés à l’aéroport avant les horaires d’enregistrement exigées

Vous avez été victime d’une des 3 perturbations suivantes :
– Votre vol a été annulé
– Votre vol a été retardé avec une arrivée 3h minimum, après l’heure initialement prévue
– Vous êtes victime de surbooking et la compagnie vous refuse l’embarquement contre votre volonté

Ces perturbations sont survenues au cours des 5 dernières années

La compagnie aérienne ne vous a pas prévenu au moins 2 semaines à l’avance d’une quelconque perturbation

La perturbation est due à la compagnie et non à un cas de force majeure

A quelles indemnisations de vols avez-vous droit ?

Les passagers ayant subi un retard de vol, une annulation ou un refus d’embarquement pour surbooking ont le droit aux indemnisations suivantes, qui varient selon la distance du vol :

250 € pour les vols jusqu’à 1500 km ;

400 € pour vols au sein de l’Union européenne de plus de 1500 km et de 1500 à 3500 km pour les autres vols ;

600 € pour les vols de plus de 3500 km.

En plus de cette indemnisation, les passagers peuvent également demander un dédommagement complémentaire s’ils ont subi des préjudices à cause de ces perturbations. Exemples : perte de réservation de nuit d’hôtel, paiement d’un taxi tard dans la nuit, perte de jours de travail….

Par ailleurs, la compagnie doit également prendre en charge vos frais de restauration, rafraîchissements et hébergement en fonction des délais subis.

Comment bénéficier de vos indemnisations ?

Contactez directement le service client/ service réclamation de la compagnie aérienne en réclamant vos droits, en application de la loi Européenne (CE) n°261/2004. Exposez avec le plus de faits et de justificatifs possibles (numéro de vol, date, copie de vos réservations, factures…) la perturbation et les préjudices subis. Si la compagnie aérienne n’est pas sensible à vos réclamations, pensez à essayer plusieurs canaux de communication : courrier recommandé avec accusé de réception, E-mail, Message privé ou commentaire sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, LinkedIn), elles finissent généralement par vous répondre.

Si vous n’obtenez toujours pas de réponse malgré vos réclamations et une attente de quelques jours, vous pouvez aussi confier votre dossier à un des nombreux sites spécialisés qui s’occupent de ces procédures. Ces sites vous proposent un calculateur en ligne qui simulera instantanément si vous avez le droit à une indemnité et de quel montant. Ensuite, vous leur confiez votre dossier avec toutes les pièces demandées, et ils s’occupent de récupérer votre indemnisation, qu’ils vous envoient par virement. A noter que ces sites vous prendront une commission autour 25% sur le montant de votre indemnisation, c’est pourquoi il est recommandé de tenter d’abord auprès de la compagnie aérienne directement, pour récupérer la totalité du montant.

Les sites qui prennent le moins de commission sont Airhelp , Air connexion ou Ouireward.

D’autres sites comme Flighright :  ou Air indemnité  sont également réputés pour être efficaces, mais leurs commissions sont un peu plus élevées (entre 27 et 30%)

Abonnez-vous

Ne ratez pas les offres et les bons plans voyages, inscrivez-vous à la newsletter.

Inscription effectuée, merci !